Algodystrophie ou SDRC (syndrome douloureux régional complexe), Douleur Fantôme, Hémiplégie

L'accompagnement n'est pas exclusivement basé sur l'utilisation de TCC (Thérapie cognitive et comportementale) comme l'hypnose et la PNL mais la « Mirror Therapie Box », littéralement la Thérapie par la Boite à Miroir.

 

Cette technique a été décrite par V.S Ramachandran pour les douleurs fantômes et son utilisation a démontré son efficacité dans les autres domaines cités ci-dessus.

 

Comme son nom l'indique, pour mettre en œuvre cette technique, il est nécessaire d'utiliser un miroir et pour cette raison son application est réservée aux mains, poignets, coudes, pieds, cheville et genoux.

 

Il y a toutefois quelques prérequis à la mise en place de cette procédure. Le membre opposé a besoin d'être « opérationnel » ou à minima mieux que le membre à traiter.

 

L'implication et la volonté du patient est déterminante car même si cela demande de répéter le protocole seulement 10 à 20 minutes par jour, l'amélioration est proportionnelle à l'observance des consignes. Enfin la procédure a besoin d'être suivie jusqu'à 6 mois pour produire tout son potentiel.

 

Bonne nouvelle, 99% de la procédure se fait de façon autonome à la maison ! Et elle peut très bien être suivie en même temps que les autres formes de rééducation.