La PNL | Programmation Neuro-Linguistique

La PNL (programmation neuro-linguistique) a été élaborée dans les années 1970 aux Etats Unis par Richard Bandler (mathématicien) et John Grinder (linguiste), tous deux également psychologues.


Dans la période où ils inventent l'acronyme PNL, ils étudient et modélisent ensemble d'autres thérapeutes, dont Fritz Perls (Psychothérapeute), Milton Erickson (Psychiatre) et Virginia Satir (Thérapie familiale).


Programmation : Le mot programmation fait référence à l'ensemble de nos automatismes cognitifs, émotionnels, comportementaux...

Neuro : Le mot Neuro fait référence à notre système central et périphérique

Linguistique : Fait référence aux langages verbal et non verbal qui nous permettent de structurer notre pensée et de communiquer.

 

Dans les années 1980, ils s'intéresseront à d'autres domaines comme ceux de la créativité, du sport, du management, de la pédagogie et de la communication. Si les premiers modèles décrits en PNL sont linguistiques, ils sont suivis par d'autres outils permettant de repérer et de changer les représentations mentales sensorielles d'un sujet. La PNL se veut évolutive, intégrative et pragmatique.

 

Évolutive : La PNL fondée sur des bases psychologique et linguistiques a beaucoup évolué et s'enrichit des recherches dans les domaines des thérapies brèves, des neurosciences, du développement personnel, …

Pragmatique :  c'est-à-dire orientée vers l'expérience, la PNL se caractérise par la modélisation des gens de talent, c'est-à-dire par le repérage, la description et l'imitation des pratiques et comportements à succès, puis par leur transmission notamment par le développement de protocoles et de techniques thérapeutiques.

Intégrative : À ces premiers modèles s'ajoutent des protocoles observés chez d'autres thérapeutes qui peuvent par exemple être employés au sein de cadres divers, aussi bien personnels qu'en entreprise, dans le marketing, la vente, la pédagogie, la performance sportive...

 

La PNL (Programmation Neuro-Linguistique) qui s’inscrit dans la continuité du travail de recherche de l’École de Palo Alto, propose des modèles de communication et de changement pour atteindre ses objectifs en accord avec ses valeurs et ses buts de vie. Elle s’intéresse à ce qui se passe au niveau des processus mentaux, des émotions et des comportements.

Les Présupposés de la PNL

  • Ta perception du monde n'est pas le monde
  • Le corps et l'esprit sont inter-reliés. Il est donc possible de modifier nos états internes et d'influencer nos comportements.
  • L'inconscient est un réservoir de ressources.
  • Chacun possède toutes les ressources nécessaires pour effectuer les changements désirés.
  • A chaque instant je suis responsable de ma façon de voir le monde, de l'utiliser et de les transformer.
  • Rentrer en communication avec quelqu'un c'est rencontrer cette personne dans sa perception du monde.
  • Il y a une intention positive dans chaque comportement.
  • Il n'y a pas d'erreur seulement des apprentissages.
  • Il est plus aisé de se changer soi-même que de changer les autres.
  • Tout peut être enseigné si on le fractionne en sous parties suffisamment petites.
  • Un choix est meilleur qu'un non choix
  • Si ce que tu fais ne fonctionne pas, fais n'importe quoi d'autre
  • La confusion est la porte d'entrée à la réorganisation des perceptions.
  • Tu n'es pas ce que tu fais, tu n'es pas ton comportement
  • A chaque moment tu fais le meilleur choix possible en fonction des informations dont tu disposes
  • Ton comportement est cohérent avec la représentation du monde dont il découle et tu fais le meilleur choix parmi ceux dont tu es conscient.
  • Ce qui est possible dans le monde qui m’entoure est possible pour moi.
  • La communication ne vaut que pour la réponse qu'elle génère.
  • Dans un système donné, celui qui s'adapte est celui qui maîtrise le système.