L'HYPNOSE

Qu'est ce que l'hypnose ?

C'est un état de conscience modifié naturel que chacun a déjà expérimenté. Plusieurs fois par jour et de façon spontanée nous sommes dans la « lune » à l'occasion d'un trajet en voiture, d'une lecture, notre esprit est ailleurs.

 

L'état hypnotique est connu depuis très longtemps puisque l'on trouve -4000 ans av-JC décrit sur des tablette sumérienne des méthodes hypnotiques. -3000 av-JC des papyrus montrent des miroirs utilisés par des médecins comme inducteurs hypnotiques pour réaliser des anesthésies ou analségies et les exemples sont encore nombreux à travers les siècles jusqu'à nos jours.

 

En effet, à la fin des années 90 l'état hypnotique a été caractérisé en imagerie cérébrale à l'aide de PET-scan, d'IRM, apportant la preuve incontestable de son existence réelle. Chacun peut maintenant affirmer que l'état hypnotique est une réalité scientifique.

Quelles applications pour l'hypnose ?

Les plus connues sont des applications en médecine pour la douleur ou encore pour l’arrêt de la consommation de tabac, la perte de poids.

 

Néanmoins l'état des connaissances dans le domaine montre que les applications s’étendent sur le champ du somatique, pour les troubles anxieux par exemple. L'hypnose s'utilise également pour le changement des comportements de dépendance ou parasites.

 

Ces quelques exemples ne sont pas exhaustifs d'autant que les recherches sur l'hypnose et les thérapies brèves permettent sans cesse de découvrir de nouveaux protocoles et de nouvelles applications.

 

Pour résumer les applications de l'hypnose, il serait plus simple d'écrire qu'il n'y a de limite que celles que l'on se pose.

 

Néanmoins il convient de préciser qu'il n'est pas recommandé de l'utiliser dans les troubles psychiatriques tels que schizophrénie, paranoïa, psychose... pour éviter entre autres une interaction indésirable avec la dissociation inhérente à l'hypnose.

 

Bien sûr elle ne permet pas de guérir du cancer même si son utilisation soulage une chimiothérapie, ou encore accompagne le changement de l'image de soi par exemple.

 

L'hypnose Ericksonienne

L'hypnose Ericksonienne permet de modifier considérablement la place du patient. Ce dernier peut ainsi prendre une place active. Et même si, dans certains cas, des suggestions directes sont la seule solution possible, on peut le constater très fréquemment chez Erickson, l’hypnose atteint complètement son objectif lorsqu’elle met en place un changement qui vient du patient lui-même. Changement rendu possible par l'état de conscience modifié, la relation au thérapeute et l’accès par le patient à ses propres ressources.